Archives de catégorie : chows adoptés en 2021

Millesime

21 septembre: Millésime a fait un bref retour à la SPA.
Que dire sur ces adoptants qui craquent sur le joli objet crème sans réaliser que  derrière les poils  il y a un être vivant, avec un passé plus ou moins compliqué et qu’il faudra s’adapter à  lui et non l’inverse?
Dieu merci, ils n’ont pas persévéré dans l’erreur et ils ont rendu Millésime au refuge.

Cette fois elle a été confiée à des personnes que nous connaissons bien et nous sommes totalement rassurés sur son devenir puisque Millésime va partager la vie de Jeepsy  qui s’ennuyait tant depuis le départ d’ Imiko.

 

15 septembre: Millesime est adoptée….

10 septembre:

Nous relayons cette annonce du refuge SPA de Plaisir.

https://www.la-spa.fr/adopter-animaux/adopter-chien-chow-chow-f-millesime-paa20549-513680

Chôc ne se chargeant pas de l’adoption, merci de prendre directement contact avec le refuge.

Poppy, rebaptisée Mitchiko

05 septembre 2021

Popy, 15 mois, est un bon exemple du nécessaire passage en FA pour de nombreux chows.


Passage nécessaire pour le chien qui se retrouve sans ses humains de référence souvent pour la première fois de sa vie.
Passage nécessaire pour les adoptants auxquels nous fournissons un chow avec son « mode d’emploi ».
Nos FA essuient les plâtres.  Pour Popy, ce sont Régine et Lucien qui étaient en première ligne.

« Popy est une chienne craintive, peut être plus que la normale, même pour un chow chow »  avaient prévenu ses humains.
« Nous l’avons achetée pendant le confinement, nous n’avons pas pu la sociabiliser« . Suivent des photos de Popy en balade sur des rochers sur fond de méditerranée d’un bleu de rêve. Soit.

Popy a été une chienne choyée.
Pour preuve des dizaines de jouets fraichement lavés, des affaires de toilettage multiples et proprement entretenues, des ordonnances multiples elle aussi témoignant que ses humains avaient été attentifs à ses moindres bobo. Popy était même stérilisée et à jour de ses vaccins, ce qui est assez rare pour être souligné.
Et Popy était parfaitement à l’aise avec eux.
Qu’avec eux.

Photo souvenir de la séparation

Arrivée chez Régine et Lucien Popy a mis le cap sur le jardin et n’a plus du tout répondu à la moindre sollicitation.
C’est une situation que les FA ont toutes connue et qui est très stressante:

  • le chow ne mange pas
  • parfois il aboie au moindre bruit, principalement la nuit, sympa pour les voisins….
  • Dès qu’on l’approche il fuit, impossible de lui passer une laisse donc impossible de faire des promenades qui sont pourtant souvent facteur de prise de confiance…
  • On se demande comment on va pouvoir le conduire chez le veto si c’est nécessaire, comment on pouvoir le brosser , ou même lui faire continuer son voyage vers une autre FA ou vers les adoptants…. On tente des approches, on essaye de décoder le comportement, ce qu’il aime ou ce qui lui fait peur… Autant dire qu’il vaut mieux être zen et se persuader qu’il y a une solution à tout.

Pour Régine et Lucien qui comptaient bien aller dans leur résidence secondaire la solution a été de faire monter Popy en voiture sans lui passer de laisse, ce que leur permettait la configuration de leurs deux maisons où les voitures peuvent rentrer dans la cour. Une chance…

Au bout de 15 jours, Popy était toujours dans la fuite, au point qu’un premier co-voiturage a été annulé puisqu’il était hors de question de transférer Popy d’une voiture à l’autre sans laisse.

Vous m’attraperez pas, na!

Heureusement peut être, en faisant la sotte dans le terrain, Popy s’est fait mal à une patte avant. Plus question de la laisser prendre son temps , Régine et Lucien on fait appel à un éducateur canin pour lui passer une laisse et pouvoir la conduire chez le vétérinaire.
Rien de grave, bête petite entorse qui rentrerait dans l’ordre avec du repos.
Le principal était que Popy était  attachée! Et que sans possibilité de fuite elle se montrait plutôt agréable, acceptant les caresses « On peut la toucher, quel bonheur« , acceptant les Vache Qui Rit fourrées d’anti-inflammatoire directement dans la gueule et se montrant même désireuse d’accompagner Shelfie et Manbo en balade, ce qui était interdit par la Faculté.
Le voyage vers son adoptante pouvait continuer!

Comment ça? je reste pas là?

 

C’était lundi dernier.
Un grand voyage sud/nord qui a mené Popy en Belgique, chez Barbara, la maman du regretté Saïko.
Deux changements de voiture négociés par Popy dans la panique la plus extrême, sautant d’une voiture pour se jeter dans l’autre sans envisager une seule seconde de boire ou de se soulager. Trop peur!
Mais sage en voiture, ce qui n’est pas toujours le cas.

Depuis 6 jours Popy, rebaptisée Mitchiko, en l’honneur de l’impératrice du Japon, est en Belgique.
Et?
Et avec Barbara, dotée du bon « mode d’emploi » après ce séjour en FA chez Régine et Lucien, tout se passe bien.

  • Barbara n’a pas enlevé la laisse, ce qui lui a permis d’obliger Mitchiko à vivre à l’intérieur, sans la contraindre néanmoins à un contact que Mitchiko ne souhaitait pas dans les premiers moments
  • Pas de stress que Mitchiko n’aboie et ne dérange les voisins
  • Recettes maison pour inciter Mitchiko à manger (croquettes+steack haché, ou gruyère rapé, ou poulet, ou Knackis)
  • Courtes balades dans le terrain et aussi à l’extérieur de la propriété de façon créer un lien sympa entre toutes les deux.

Et?
Et il a suffit quelques jours, moins d’une semaine, pour que Mitchiko déboule à toute vitesse lorsqu’elle entend le mot « promenade », qu’elle accepte de se laisser caresser légèrement dans la rue par des connaissances de Barbara, qu’elle  s’acclimate aux rumeurs de la ville au point d’aller chez le vétérinaire (en simple visite, pour prendre contact), qu’elle puisse enlever le harnais à l’intérieur,

A la maison, Hop! plus de harnais

qu’elle apprécie un bon brossage par Barbara, dessus dessous, et qu’elle teste le confort des divers fauteuils…

C’est le miracle du passage en Famille d’Accueil 😁

Est ce que je n’ai l’air d ‘être une impératrice ,et je suis très sage !
Ok ,le harnais de Saïko est trop grand mais ce n’est que provisoire

Kwaï et Oshawa

13 septembre:

« Quelques petites nouvelles d’Oshawa,
Elle a fait sa mue très tardivement, mai-juin, et ça s’est passé bizarrement, elle a perdu tous ses poils d’un seul coup sans qu’elle se soit grattée et était toute tristounette.
Donc direction véto spécialisée dermatologie et après analyses : peu de bactéries mais beaucoup de champignons, résultats: anti-inflammatoire, anti-biotiques, cortisone et shampoing K Sébolitic de Virbac (3sem)
et 3 semaines encore plus tard : plus de champignons, tout est rentré dans l’ordre, juste des shampoings en alternance Malaseb et K-seb
Ses poils repoussent très bien à part que, voici que voilà Kwaïou le petit voyou  entre en scène et a décidé de jouer les coiffeurs occasionnels. Il lui à cisaillé toute une mèche de poils sur tout le côté!
sacré coiffeur, Kwaïou!
Mais elle ne lui en veut pas, elle l’adore! Ils s’entendent comme deux larrons en foire!!!
Il y a beaucoup de progrès pour Oshawa, autant elle avait inondé la salle chez le véto et crotté sur la bascule, pour ses vaccins et rappel, alors que là, très calme, écoute tous les bruits, vraiment un ange bien dans ses pattounes

Les deux au retour de balade de Kwaï, grosse inspection d’Oshawa pour savoir où il avait été sans elle, trop marrant!
Tout se passe merveilleusement bien avec les peluches.

Hier, première sortie de Kwaï. Oups!!! il n’aime pas monter dans la voiture, (nan!!!!! j’irai pas, na!!!! j’me couche à 2m)
Descendre, c’est beaucoup plus marrant, ben tient!!!

Il a été très sage, curieux de tout, contrairement à Oshawa, il passe partout, n’a peur de rien, fonce sur les gens juste
pour les renifler mais n’agresse pas du tout et tout se passe bien, les gens n’ont pas peur! Il est vraiment très gentil!

Totalement différent d’Oshawa qui manifeste quand elle est contente (remue la queue, sautille) lui, rien! Placide, il est très discret en fait! il vient chercher des câlins, des bisous mais je ne l’ai pas encore vu remuer la queue, mais je sais qu’il est content, c’est le gros pépère câlin, il est toujours à mes pieds quand je regarde la télé ou que je suis à l’ordi! C’est un gros bisounours d’amour!

Le seul problème, c’est la montée dans la voiture, mais ça viendra! Pour l’instant la première ballade, c’est très bien passée, il est monté 3 fois, c’est déjà bien pour une première, ça va s’améliorer! »

Suite des aventures…

02 septembre:  » Kwaï joue de plus en plus, il va chercher Oshawa, essaye de la pincer et elle esquive en souplesse, elle est speed mais lui est gros pataud, il est trop mignon.
Quand il est fatigué, il rentre dans la maison et viens dormir à mes pieds!! ça fait déjà une semaine qu’il est là et j’ai l’impression qu’il est là depuis longtemps tellement il est à l’aise dans la maison et le jardin.
Merci de m’avoir trouvé le bon wooffy, j’aurai été déçue si c’était au détriment d’Oshawa.
Mais là, c’est un plaisir de les voir s’amuser, jouer, manger ensemble, ils s’échangent leur gamelle, mangent dans la même sans problème. »

 

31 août 2021

Kwaï, Kwaïou, Kwaïounet, P’tit Nounours, Chou d’Amour, Beau Bébé….. durant le mois que ce beau loulou a passé au Pays des Langues Bleues il a été doté successivement de tous les diminutifs affectueux et de tous les surnoms d’amour laissés à l’imagination des nombreux membres de l’asso qui ont profité de l’été pour se ressourcer auprès de nos chers chow chows.
C’est que Kwaïou est exceptionnellement facile et gentil!

Arrivé directement de l’élevage où il avait passé ses 3 premières années de vie, Kwaïounet s’est tout de suite adapté à la vie de famille, aux chowpains et même au chat.
Rarement un loulou a été plus indifférent au chat  Bacchus qui se faufilait entre ses pattes, y compris dehors, alors que l’extérieur est souvent conflictuel dans la relation entre chiens et chats.
Surtout dans les débuts de la rencontre…

Kwaï a aussi été sage en voiture, en ville, chez le veto…

Tout au long de ce mois d’août, il a enchanté tout les visiteurs par sa bonne humeur, sa gentillesse, ses adorables mimiques…  et son silence.
Kwaï est en effet un digne représentant de sa race, calme et silencieux, ce qui est d’autant plus méritoire lorsque passent devant le portail tous les roquets du voisinage….

Un mois, c’est court avec un chien aussi sympa.


Un mois, ce fut le temps nécessaire pour le vacciner, le castrer et lui faire faire un tour chez Vétoeil de façon, comme pour Marius, à être informé sur l’état de ses yeux qu’on ne voit pas trop, perdus dans sa fourrure. R.A. S dans l’immédiat, peut être qu’avec l’âge les paupières se relâcheront un peu plus et il faudra alors les relever, comme pour Cufi

Un mois c’est long pour qui attend.
Aussi c’est avec enthousiasme que Marie-Claire a fait quelques heures de voiture pour venir au devant de son nouveau fiston, celui qui partagera espace, balades et jeux avec  Punkie, la fifille du Gang des 5 dont nous avons des nouvelles sous le nom d’ Oshawa.

La rencontre entre les deux loulous s’est bien passée, Oshawa enthousiaste de revoir un chow chow, toute en jeux et en bonds, Kwaïou plus calme, habitué au contact avec ses congénères, patient et gentil.

Ce qui touche le plus Marie-Claire? comme nous tous, c’est la gentillesse de Kwaï:
« Tout s’est très bien passé, le changement de voiture aussi, le l’ai porté, il n’a rien dit, il est trop mignon! Il va falloir travailler le montage de voiture mais Osha, va m’aider, j’en suis sûre 😁 et puis il comprendra à l’usage que la voiture, c’est aussi pour les promenades, pas que pour changer d’humains et aller chez le veto.

Une fois à la maison, j’ai ouvert à Oshawa puis j’ai sorti Kwaï de la voiture et depuis tout roule. Ils se sont reniflés, et il a suivi Oshawa dans la maison.

Il était tard. J’ai fait les gamelles Pal-riz, il a bien mangé et j’ai rempli les gamelles de croquettes, il en restait le lendemain, ils ne se disent rien, aucune animosité, c’est super!
Le lendemain ils ont bien joué, de longues périodes de courses effrénées à l’initiative d’Oshawa suivi de longues périodes de repos. 
Je n’ai toujours pas entendu le son de sa voix, mais ça viendra.
Les escaliers, il ne monte pas (pour l’instant) et il s’est pris d’admiration pour les Callopsittes il reste dix minutes, un quart d’heure à les regarder et elles restent à côté, à dix centimètres de sa truffe.  Je pense qu’elles l’aiment bien contrairement à Oshawa où elles montent vite fait!
Ce matin, quand je suis descendue, surprise, il m’a sauté dessus pour me faire des bisous, tout content, trop sympa!!! et il viens me demander des câlins, des chrounch-chrounchs, des bisous, cool!!!!
j’t’aime bien toi
Et au fil des jours il est de plus en plus content quand je descend le matin!
Il me saute dessus avec encore plus d’énergie comme pour jouer et me faire des bisous, c’est une vraie bouille à bisous, il est très expressif!
Je suis très contente, ils s’entendent à merveille!
 Kwaï petit chow chow né en Russie va découvrir les marées et tempêtes bretonnes qui décoiffent.
Ainsi va la vie, pleine de surprises….

 

 

Pearl

7 septembre:

Pearl continue à prendre ses marques chez Louis, Panda et Scylla…

24 août 2021

Pearl est en FA chez Laure et Patrick depuis deux mois environ.
Il a fallu apaiser ses craintes.
Il a fallu la stériliser.
Il a fallu la toiletter.

Arrivée de Pearl chez Laure et Patrick

Voici le topo de Laure: « Pearl. Petite chienne douce de 27 mois, couleur cinnamon. Elle nous a été confiée à cause de « problèmes personnels » . On ne sait à peu près rien de sa vie d’avant.

Les premiers jours elle était prostrée, on voyait bien qu’elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Elle s’est vite prise d’amitié pour Radja qui lui a expliqué les rites de la maison.

C’est une petite chienne facile, douce. Elle s’accorde avec tout le monde mâles, femelles, petits et grands, chats y compris. Il lui a fallu du temps pour se dérider.

Le passage chez le véto pour la stérilisation n’a rien décelé au niveau médical. Un léger voile du palais à surveiller, c’est pour ca qu’elle ronfle comme un sonneur la nuit ».

deux mois après….

Il a fallu deux mois pour que Pearl soit à l’aise et c’est à Patrick que sont allées ses préférences.

Et nous, nos préférences d’adoption sont allées à Louis, qui avait envoyé sa candidature il y a déjà…. ouh! la! la!… en 2020.
Mais voilà,  Louis prenait sa retraite et déménageait, il avait déjà deux chows, mâles et femelles,  Panda et Scylla, last but not least, ses nouveaux voisins ont des chats qui ont pour habitude de bronzer chez lui et Louis ne veut aucun mal à ces félins.
Il fallait trouver la perle et elle s’est présentée: Pearl

Louis et Laure ont beaucoup parlé de Pearl, de ses craintes, de ses progrès, de la façon dont il faudrait l’aborder, par exemple ne pas lui enlever la laisse au début, parce que nos chows sont des primitifs, méfiants, et que si on veut les manipuler, les faire dormir dedans, ou leur faire avaler un médicament,  il vaut mieux mettre le pied sur la laisse que leur courir après au risque de se faire mordre.
Nos FA en ont toutes fait l’expérience, certains de nos adoptants aussi….

 

Enfin, hier, le grand jour est arrivé.
Repas convivial autour duquel les chows étaient les bienvenus et seul moment où Pearl s’est approchée de Louis:

Mais déjà le lendemain tout allait bien.
Et même très bien:
Louis: « Ça va pour une première nuit. Je l’ai prise sur mes genoux 30 minutes ce matin Ça l’ a calmée. Elle est dans la maison et je la laisse tranquille. Je la remettrai sur mes genoux pour la sieste.  »

Puis le surlendemain:  » Pearl commence à avoir un peu moins peur et hier soir, nous avions tous joué ensemble dans le jardin. Cela, fait 2 nuits qu’elle dort dans ma chambre et j’attends l’arrivée d’Alain pour faire une grande balade en famille. »

Pearl au centre, Scylla à gauche, Panda à droite

Une fois de plus nous pouvons souligner l’interet du passage en FA: même si le chow y arrive très perturbé par son abandon, timide, parfois agressif, ce passage le détend au bout d’un temps plus ou moins long, avec des difficultés variables selon chaque individu.
Et lors de son adoption l’adaptation est bien plus rapide.
Merci à nos FA de faire cette transition et de permettre le passage vers une vie meilleure pour nos protégés.

 

Scylla et Pearl

Melba (bis)

23 août 2021

Laurent a pris contact il y a peu de temps pour adopter et ses exigences n’étaient pas difficiles à  satisfaire: une chienne sympa, pas trop âgée et de couleur rouge ou fauve.
What? pas une chienne crèèèèèème? nous avions à faire à un connaisseur 😊
De fait ce serait la troisième chowchotte de Laurent, certaines achetées chiots, d’autres adoptées…
Pas d’autre chien, ou occasionnellement, pas de chats, pas d’enfants en bas âge.
Pavillon.
Faciiiiile!

Lorsque la propriétaire de Melba a pris contact pour nous confier sa fifille de 5 ans, fauve, habituée à vivre en appartement sans autre chien nous nous sommes dit que nous tenions notre couple idéal.
Melba et Laurent.
Tournez manège!

Bien que Melba soit stérilisée et qu’ elle n’ait semblé affectée d’aucun problème de santé, nous lui avons, comme la plupart du temps, fait faire un passage en FA: direction une jolie ville  de Seine et Marne où  Fatiha et Koda attendaient de découvrir la jolie fille.

Important le passage en FA. C’est une coupure. Le chien révèle sa nature, que la force de l’habitude, la connaissance l’un de l’autre cache à beaucoup de propriétaires de chiens.

Que nous a raconté Melba?
Cette fille de la ville s’est tout de suite sentie à l’aise dans le terrain qu’elle a parcouru de long en large sans aucune appréhension. Pas de doute, elle serait heureuse en pavillon!
Intérêt pour les autres chiens? Limité. Il faut dire que Koda était plutôt mal aimable mais Melba a montré qu’elle possédait les codes canins et savait se tenir en société.
Ce qui a détendu Melba fut la balade, rapidement proposée par Fatiha.
Ah! le charme bucolique du Loing! Melba a adoré!
Et puis les friandises en tout genre!
Petite mangeuse, Melba a cependant adoré tout ce qui provenait de l’assiette de Fatiha au point que nous nous sommes demandé si, plus que les croquettes, données avec Melba, elle n’était pas plutôt nourrie de façon ménagère… Fatiha a fait un mixte.
Melba nous a aussi dit que si elle n’a rien contre les femmes, ce sont les hommes qui ont sa préférence.

Avec Akam, elle s’est tout de suite sentie en communauté de vues.

 

A part cela, Melba est une chienne facile, pas aboyeuse, sage en voiture, acceptant de rester seule, principalement les nuits, que Fatiha a réservé à ses chats. En effet, inutile de tester la miss avec les félins  puisque  son ex-maîtresse n’était pas bien certaine que l’interet de Melba pour eux soit  totalement bienveillant et qu’elle n’était pas destinée à partager son adoptant avec un quelconque matou. « Elle pleure un peu lorsque je vais me coucher, puis elle s’endort certainement, je ne l’entends plus« .

« Melba est toute en sucre, nous nous connaissions à peine que déjà j’avais des bisous, jamais elle n’a répondu aux provocations de Koda, et lorsque j’ai reçu Achille venu nous visiter, elle a été adorable avec lui et ses deux sœurs, Koda aussi d’ailleurs …. »

Melba est restée 15 jours chez  Fatiha, puis ce fut le départ pour sa deuxième vie, celle loin de Paris où elle avait passé ses 5 premières années, de ses trottoirs et de ses bruits.

Melba a accepté le  co-voiturage sans en faire toute une histoire, sautant d’elle même sur les nouveaux sièges qui se présentaient.

La présentation avec Laurent aussi s’est passée au mieux, tapis , croquettes et eau attendaient la voyage et ils ont rapidement sembler penser du bien l’un de l’autre.

C’est le soir que la morsure est arrivée.
Parce que Laurent ne voulait pas que Melba dorme dehors et qu’avec son fils et sa belle-fille ils se sont mis en devoir de faire rentrer Melba qui se sentait bien au jardin.
Oh! Laurent n’en a pas fait un drame, il a tout de suite compris son erreur: on ne contraint pas un chien, encore moins un chow dont la méfiance est dans la nature profonde. Acculé, même si la raison est louable, qu’il s’agisse de lui éviter une nuit dehors, ou pour l’extraire d’un danger, le chien, le chow peut mordre. C’est ainsi.
Un de nos bénévoles, lorsqu’il faisait des visites pré-adoption, principalement chez des non chowistes, insistait toujours sur le fait que si on n’est pas prêt à se faire mordre, il ne faut pas adopter un chien primitif. Voila qui a le mérite de la clarté. Mais les personnes qui ont déjà eu un ou des chows, parce qu’ils ont connu leur(s) chow(s) pêchent parfois, souvent, pas excès de confiance en eux…

Voilà une semaine et depuis Melba et Laurent ont pu faire amplement connaissance.

Laurent confirme: Melba adore les balades et ils profitent bien de l’ensoleillement modéré pour sortir beaucoup.
Melba mange peu mais en mettant du jambon dans les croquettes, c’est mieux.
Contrairement à ses précédents chows, Melba aime bien le confort d’un matelas, alors il est commandé.

Et Melba pense elle aussi que la vie est sympa en province et que ça valait bien la peine de sauter le pas et quitter ses repères, même si c’est toujours difficile, pour les chiens, et pour les humains qui les aiment mais n’ont pas d’autre choix…..