Iako

15 août: Iako apparaît adopté sur le site du refuge. Peut être aurons-nous des nouvelles un jour….bonnes, nous l’espérons.

5 août: Le refuge a actualisé la photo de Iaco, apparemment il est sorti.

Évidemment il est dans un état de crasse épouvantable (et  d’expérience 6 semaines en refuge n’ont pas suffit pour le mettre dans un tel état!) mais qui ne doit pas effrayer les adoptants car avec du temps et de la patience ou vient à bout de ce genre de chose. Regardez Molly: http://www.chow-au-coeur.fr/molly/

 

Iako

Iako, mâle noir de 3 ans n’a pas eu de chance.

En avril, sa maîtresse, qui ne pouvait le garder à cause d’une mésentente avec sa chienne chow chow, a souhaité le placer elle même, pas trop loin de chez elle pour pouvoir garder un œil sur lui; l’idée est louable et partagée encore par quelques refuges qu n’ont pas évolué avec les moyens modernes de communication.

La médiation de Chow au Cœur a donc été refusée. Plus de nouvelles.

Plus de nouvelles jusqu’au 11 juillet où l’une de nos adhérentes, Estelle, nous a signalé un chow au refuge de Rouen.

Contact fut pris et à notre grande stupéfaction le chow  hébergé là depuis le 30 juin était Iaco.

Iako
La plupart des renseignements donnés sont erronés, entr’autre Iaco est compatible enfants et chats, pas chien(nes).

Que c’était-il passé? Nous le savons par le refuge:

Iaco a été retrouvé errant, ses adoptants (adoption faite via le BC) avaient bien signalé sa perte mais lorsque le refuge les a informés que Iaco était dans leurs murs, ils ne sont jamais allé le récupérer.

Évidemment, les renseignements auprès de l’I-cad n’avaient pas été changés et la propriétaire initiale a été contactée par le refuge.  Elle n’a pas souhaité reprendre son chien.

Nous aussi avons contacté la maîtresse initiale afin qu’elle récupère Iaco en FA, le temps que nous lui trouvions une bonne famille, cette fois, mais elle nous a répondu:  » nous ne pouvons pas le récupérer pour plusieurs raisons qui n’ont rien de mauvais » tout en soulignant très justement: « Oui je me sens coupable, oui je m’en veux de m’être fait avoir par des gens menteurs et malhonnêtes … je ne lui souhaitais surtout pas ça, c’est bien pour ça qu’il m’a fallu des mois pour lui trouver ce que je pensais être une bonne famille.  Par contre je ne pensais pas que des personnes pouvaient mentir autant pour avoir un chien …. »

(Nous reprenons ses propos pour qu’ils puisent être un signal d’alarme fort à tous ceux qui aiment leur animal et croient bien faire en le replaçant eux mêmes via les sites gratuits ou les réseaux sociaux. Cette personne n’est qu’une parmi d’autres et Chow au Cœur a placé de nombreux chows victimes d’une première adoption, lamentable, de cet ordre).

A la question posée au refuge: « Comment Iaco vit-il son épreuve? », la réponse a été la suivante: « On ne peut pas le sortir car il est très méfiant, il lui faut le temps de s’habituer, ça ne fait que 15 jours qu’il est là ».

Nos adhérents, Estelle et Julien, qui sont sur Rouen, sont allé le voir. Selon eux, il est craintif mais en aucun cas agressif, il a léché les doigts de Julien à travers les barreaux (ils n’ont pas été autorisés à le promener) ; ils ont constaté une infection à un œil, confirmée par le refuge. Entropion? autre? Le 13 juillet Iaco n’avait pas encore vu de vétérinaire et le refuge souligne que l’infection est probablement bien antérieure au 30 juin.

Voilà comment la vie d’un pauvre chien devient un enfer, si même il reste en vie, car rappelons ici le sort qu’à failli subir Chamallow l’an dernier: mal préparés à adopter un chien méfiant de nature et traumatisé par des mois de détention,  les adoptants de Chamalow avaient eu un mauvais geste qui avait poussé Chamalow à mordre, ils l’ avaient ramené aussitôt au refuge, procédure de chien mordeur en suivant, et ce n’est que la bienveillance du vétérinaire qui l’avait fait classer 3 et non 4 sinon c’était la piqûre fatale…. Alors que Chamallow est, depuis son adoption par de vrais amoureux de la race, le plus gentil des toutous.

Si quelqu’un veut aider Iaco, il ne s’agit pas de se laisser simplement aller à l’émotion de l’instant. Il faut le vouloir vraiment!  Iaco nous avait été décrit par sa maîtresse comme sociable et gentil envers les humains, adultes et enfants, sociable avec les chats, mais agressif envers les autres chiens, femelles et certainement mâles.

De son épreuve (et encore on ignore ce qu’il a vécu durant sa courte adoption!) Iaco a acquis une méfiance renforcée, il y aura des gestes à ne pas faire, comme le prendre brusquement au collier ou au harnais. Apparemment, ce n’est pas une évidence pour tout le monde….

Notre association ne peut rien faire pour le sortir de là car le refuge n’accepte ni FA ni co-voiturage. Néanmoins, si vous désirez adopter Iaco, nous vous aiderons autant que possible dans la prise de contact et l’adaptation durant les premiers temps. C’était un chien facile, il n’a pas radicalement changé en quelques mois.

Vous pouvez prendre contact avec Laure au 0666876153

Iako

Iaco est à la Société Normande de Protection des Animaux

Adresse : 7 Bis Allée Jacques Maury, 76100 Rouen