Archives de catégorie : Chows adoptés en 2018

Shanel

Shanel n’avait qu’un an lorsque sa maîtresse a décidé de s’ en séparer, prévoyant dans sa vie des changements qui lui rendraient difficile, ou impossible, de s’occuper d’elle correctement.

Bien sûr la décision fut difficile et douloureuse mais après six semaines d’échanges via Messenger, rassurée sur le devenir de sa fifille et certaine que nous lui apporterions les soins ophtalmo qu’elle ne pouvait lui apporter, Joël, notre FA belge put aller chercher Shanel  au domicile de sa maîtresse.

Quelques heures après avoir quitté sa maman, c’est une Shanel toute craintive qui découvrait la campagne et les nombreux copains!

 

Pourquoi y’m regarde suila?

 

Qu’on se rassure! Shanel est de nature joueuse et enthousiaste alors une bonne nuit de sommeil et quelques Vache-qui-Rit plus tard, c’était jeux et balades au programme!

 

Pour des chiens jeunes,  hyper sociables, totalement compatibles chats …. ( et « crèèèèèème » mdr) on ne peut plus parler de candidats à l’adoption mais carrément d’une liste d’attente et Shanel a très vite rencontré sa famille pour la vie: avec des chows pour jouer dès le réveil, avec des enfants pour prendre le relais à la sortie de l’école, avec des chats pour assurer l’intérim, et avec de  l’espace pour courir à perdre haleine…

Shanel et Oli

 

Bien sûr nous avons aussi soigné Shanel et comme toujours, nous avons choisi le meilleur, n’épargnant ni notre temps en déplacements ni notre argent.

Rappelons ici que nos bénévoles, belges et français, prennent tous à leur charge les frais de carburant et de péage. Pour que l’ argent de l’association, les revenus des lotos, des tombolas, des marchés de Noël, des frais d’adoption, des dons, des cotisation soient consacrés aux frais vétérinaires. Pour Shanel ce sont 900 e environ,  que ne couvrent pas les frais d’adoption, 320 e.

ovariectomie +primo+canaux lacrymaux

Shanel op entropion

suite entropion Shanel

rage Shanel +PS

Parce que le bien être des chow chows sera toujours notre priorité!

Le bien être des chows et le bonheur des humains qui les aiment!

 

Lancelot

3 janvier 2019:  En ce début janvier ensoleillé, Lancelot vous souhaite une heureuse année à tous .

26 décembre: Notre dernier adopté de l’année? suspense….

En tous cas pour Lancelot, c’est sûr: il a trouvé SA famille.

Une maman chowiste de longue date…

une sœur aînée, Nathalie, adoptée elle aussi….

deux chattes…

 

 

….la campagne, les belles balades, un vaste terrain, le bonheur!

Aucune difficulté d’adaptation pour Lancelot, qui continuera de s’appeler Lancelot,et qui adore déjà ses nouveaux compagnons de route.

 

Tous les frères et sœurs de Lancelot sont morts dans les jours qui ont suivi leur naissance. Lancelot est un survivant, adoré par sa maman humaine qui n’aurait jamais imaginé devoir se séparer de lui… mais les problèmes de santé, ceux qu’on ne prévoit jamais, ceux qu’on ne veut pas voir, finissent toujours par parvenir à leur cible « vous devez absolument limiter vos activités, prendre du repos » dit le docteur….

Lancelot, gros garçon adorable dont la principale activité est de faire des bisous n’a que 3 ans. Même si cela brise le cœur, peut être est-il raisonnable d’envisager pour lui une nouvelle famille? … en plus il pourra être seul, seul ou avec juste une copine pour partager les câlins…

Lancelot est fondamentalement gentil (dès que la glace est brisée, comme tout chow chow dont le premier abord est toujours méfiant) compatible chat et chiennes.

Avec les autres mâles, ça dépend aussi d’eux…

Il ignore les chats.

Lancelot est déjà castré.

Si vous souhaitez adopter Lancelot, remplissez le formulaire de demande d’adoption!

Demande d’adoption

Doky, rebaptisé Dounek

24 avril : Un ange entre deux diables ? .. ou le contraire ?

28 mars: « Quelques nouvelles de mon Dounek : Il a bien regrossi, son poil est magnifique , il s’entend à merveille avec Maczek , ils se font des parties de « foufou »dans le jardin, des parties de « léchouilles du museau »

Dounek est apaisé, il n’a plus ses crises d’angoisse où il hurlait

Et en plus c’est un adorable petit chow, doux et câlin, adorable avec les
enfants . Ils forment tous les trois , avec Mitsie ma petite chienne de 14ans , une vraie petite famille ! »

 

Même quand je dors il vient tout contre moi, il a besoin de se rassurer.

6 janvier:  des nouvelles de l’an dernier (déjà.. »l’an dernier » !)

Dimanche 31 Décembre 2018:  Après avoir passé un séjour chez Nath et Dom, que je remercie du fond du cœur, sans oublier Haustin , mon copain, j’ai été co-voituré par Dom, Sandrine, Sophie, puis Sylvie, jusqu’à ma nouvelle vie…   Je suis arrivé de nuit en Normandie , il est vrai que j’étais très angoissé à tel point que je n’ai rien avalé pendant deux jours.

Mais, petit à petit, j’ai pris goût à la chaleur de la maison, au tapis bien moelleux devant la baie vitrée, aux gamelles mijotées que me prépare ma nouvelle maman.       Et puis il y a eu Noël, les vacances au Touquet…

En bref, je voulais vous annoncer que je comptais prendre ma retraite , ici, auprès de ma nouvelle maman, ou j’ai trouvé le bonheur !   Et oui !je vais avoir 11 ans en 2019 et il est temps que je pense enfin à prendre du bon temps !!

Mais pour ne rien vous cacher, je crois que ma maman a elle aussi trouvé son bonheur dans le mien !

2 janvier 2019:  » j’ai perdu mon regard évasif, mais j’ai gagné en perception , je vois l’avenir en rose et le confort me va bien  »

 

30 décembre: « Doky, rebaptisé Dounek, dit « Doudou » est un amour de petit chow que vous pouvez considérer comme adopté« .

Voilà qui fait plaisir pour Doky qui a très vite perdu son regard à fendre l’âme…

Avant…
Après
Avant…
Après

Même a 10 ans, et très bientôt 11, on peut faire la joie d’une famille quand cette famille pense au chien et ne se réfugie pas derrière des prétextes  pour laisser les autres,  gérer les fins de vies. Vous n’êtes pas les seuls à connaître la souffrance du départ d’un chien, « les autres », c’est nous,  nous aussi nous passons des nuits, nous aussi nous pleurons, mais nous le faisons. Pour le chien. Car c’est ça, aimer.

6 mois, 1 an, 4 ans, et pourquoi pas 5 ans encore… qui peut savoir ? En tous cas des années où Doudou sera heu-reux! Et cela seul doit rendre heureux, peu importe dans combien de temps on aura du chagrin car de toute façon la peine n’est pas atténuée par le nombre d’années passées ensemble….

Pour terminer l’année, rendons hommages à tous ceux qui,  comme les adoptants de Doky, Dounek, Doudou ne scrutent pas les nouveaux venus à l’asso dans l’espoir de faire LA bonne affaire mais s’intéressent aussi, aux plus vieux, aux plus handicapés, aux plus malades, ou tout simplement aux chows dans la force de l’âge.

Vous êtes chaque année plus nombreux, et cela nous fait chaud au cœur.

 

15 décembre: Nath et Dom ont profité du we pour faire prendre un bain à Doky: un ange!… un ange qui s’est peut être souvenu de l’époque où il était un chien d’expo. Dans sa première vie.

Voilà 6 jours que Doky, 11 ans en janvier prochain, est en FA chez Nathalie et Dominique.

Au début, il était juste question d’un co-voit, Nath et Dom craignant un nouveau mâle chez eux. Doky devait être récupéré à l’occasion du marché de Noël de Chemillé et continuer sa route vers une autre FA….

Mais.

Mais c’était sans compter sur l’émotion ressentie par le couple lors de la récupération de Doky dans sa famille…

Sa maîtresse nous l’avait dit: « Depuis le départ de mon mari, Doky ne veut plus rentrer, il vit dehors. Il a peur du bouledogue français qui lui mène la vie dure ».  Elle nous avait envoyé des photos de Doky  où la tristesse  se lisait dans ses attitudes et son regard….

Certes, Doky n’était pas à la rue. Il fallait encore que la maison soit vendue avant de partir en appart où la vie ne serait plus possible avec 3 chiens et 5 chats… mais les photos de Doky nous avaient convaincus qu’il fallait agir au plus vite, et nous avons bien fait.

Pauvre Doky….

Un trou creusé dans la terre pour se tenir chaud, abrité de la pluie par un rebord de ciment. C’était son choix parait-il… aucune raison de ne pas le croire. Mais quel désespoir dans son cœur pour préférer cette froide solitude à la chaleur du foyer…

 

Vendredi 7:  A peine arrivé au domicile de Nath et Dom, Doky n ‘a pas peur d’Haustin, au contraire, sa présence le rassure. Doky est extrêmement craintif. Voix fortes, gestes brusques le font paniquer.

Et Doki mange! mange! tant mieux. S’il a de l’appétit c’est qu’il va bien, il récupérera vite.

Samedi 8: Doky apprécie un premier coup de brosse….

….. et aussi les caresses et la chaleur du salon:

13 décembre: Doki a été primo vacciné. Le vétérinaire l’a trouvé maigre mais en bon état….

Pauvre, pauvre loulou si gentil….. A ton âge tu ne susciteras pas l’enthousiasme de Bonnie… Mais peu nous importe d’avoir des quantités de demandes… il suffit d’une. Celle qui émanera d’une personne au grand cœur, plus désireuse de te faire du bien que de parader sur les réseaux sociaux ou ailleurs. Celle qui trouvera son bonheur dans le tiens.

Doky est tout à fait ok chats. Dedans. Dehors. Ok chow aussi. Nous éviterons les petits chiens qui lui rappeleraient de mauvais souvenirs. Ok enfants si pas trop jeunes et habitués au respect des animaux.

Si vous souhaitez faire retrouver à Doky sa dignité de chow, merci de remplir la demande d’adoption:

Demande d’adoption

Bonnie

30 octobre: Premières gelées en Belgique, délicieuse sensation sous les pattes de Princesse Bonnie…

Bonnie, fifille adorée de ses parents qui sont sans cesse en questionnement pour elle: n’aurait-elle pas mal à sa patte? ne serait-elle pas en stress?… heu….non, on dirait qu’elle va bien la jolie mémère!

 

 

 

16 juin : Bonnie profite de ses premières vacances en famille!!!

28 mai : Bonnie a eu le droit à une mise en beauté en vue des beaux jours qui arrivent. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est très réussi!!! 🙂

25 février : « Travail de renforcement positif pour le rappel depuis quelques jours ,  ainsi que des exercices sans la laisse dans la  prairie voisine 😉 »

Apparemment, ça fonctionne!

 

26 janvier:  « Super ballade de ce matin😍

Elle adore la neige malheureusement, plus de batterie lorsqu elle a fait la fofolle »..

12 janvier 2019:   Bonnie est allée à Bastogne.

Il y avait là un photographe animalier professionnel..magnifique ..

 »Et voilà le résultat : je suis encadrée »

22 décembre: « Bonnie est magique, une vraie princesse »

12 décembre: Des nouvelles de Bonnie par sa nouvelle maman:

« Bonny est parfaite et adorable.  Elle est câline est fais des léchouilles sans cesse 😁
Elle adore les ballades, mais suite au conseil du vétérinaire nous devons la modérer encore durant 2 mois suite  à  l opération.
Elle prend un complément pour ses articulations. 
Elle est bien avec les enfants et se fiche des autres chiens. »

 

07 décembre: Bonnie est adoptée

La foule des candidats était nombreuse et heureusement la décision de sa famille d’accueil nous a évité de devoir éplucher une liste où nous chercherions en vain un peu d’esprit de protection animale… « Elle est jeune, elle est crème, elle est facile, je la veux!« 
Allez, nous allons atténuer votre amertume à ne pas avoir décroché le pompon: un dossier médical suivait Bonnie, qui ne nous avait pas été révélé par sa propriétaire: rupture des ligaments croises à l’âge de 10 mois. Oh! Bonnie a été parfaitement soignée, mais finalement Bonnie rejoint la liste des Louki, des Nel’s, c’est à dire des occasions pas si terribles que ça en fait….

 

une vidéo sereine de notre Bonnie, cliquez ici

et une facture, TPLO Bonniee cliquez ici

Mais pour sa FA, cette opération est la raison déterminante dans l’adoption. Bonnie est douce, gentille et joyeuse, certes,mais c’est aussi une petite chienne qui a souffert, qui a passé deux mois de rééducation très contraignante lorsqu’on est un jeune chien tout fou-fou, deux mois d’invalidité lorsqu’on n’a pas an an, c’est triste …Cette opération fait de Bonnie un chien pas comme les autres, et s’il y a une rupture sur le deuxième ligament, ils seront là pour assumer et l’aimer.
« Les gens ne se rendent pas compte du bonheur que c’est de sauver un chien qui a vécu la misère. » nous écrivait Amandine, l’adoptante d’Indy…. non, ils ne se rendent pas compte… et c’est attristant pour nous qui nous battons pour tous et qui les aimons tous, les pas jeunes, les pas crèmes, les pas en bonne santé, les pas faciles…..

02 décembre: Quelques photos prises lors du co-voit de Bonnie douce et parfaite, même avec ces inconnus que sont pour elle Amandine et Muriel…

30 novembre 2018

Qui achèterait un chien, qui le ferait stériliser, qui veillerait à lui acheter des croquettes premium, qui le mettrait à jour de ses vaccins… pour s’en séparer? quelqu’un à qui la vie ne laisse pas le choix.

Au risque d’aviver le chagrin de sa maîtresse, il faut bien le dire: Bonnie est parfaite! bien sociabilisée, joueuse, affectueuse, calme, propre, compatible autres chiens,  compatible chats et compatible enfants (bien éduqués au respect de l’animal, cela va sans dire). Très sage chez le veto.

Allez, il y a bien quelques défaut chez cette petite chowchowtte de 14 mois? oui, peut être un peu aboyeuse… mais c’est qu’elle est pleine d’enthousiasme pour la vie! Un peu malade en voiture aussi, mais c’est que Bonnie préfère découvrir le monde en courant sur ses 4 solides pattounes!

Parfaite on vous dit!

Alors les adoptants de Bonnie devront aussi être à la hauteur! la barre est haute! Si vous pensez pouvoir franchir l’obstacle, remplissez le formulaire d’adoption:

Demande d’adoption

 

Ilios rebaptisé Ishayu

17 juillet: Ishayu nous envoie une carte postale de son été en Île de France, en toute simplicité, en compagnie de Dahara, sa chowpine noire.

Lorsqu’on a autant de poils, la relative fraîcheur des immenses forêts séculaires est un confort bien apprécié.

19 avril: Avec les beaux jours, c’est sympa de manger dehors. Opinion partagée par Ishayu qui emporte on dessert sur la terrasse.

17 février :   Ishayu :   » j’adore aller me montrer au café du village où on me répète toujours que je suis  bôôôô! »

 

9 février 2019 :  Un bonjour d’Ishayu avec son papa .

30 décembre:   Nous avons reçu un courrier d’Ilios:

« Alors voilà, faut que j’vous dise: je suis adopté! C’est une décision que nous avons prise ensemble, mes nouveaux humains et moi. Oui, je dis bien: ensemble. Il faut que je vous raconte. C’était la semaine dernière….  Flashback.

…Au début, j’étais pas chow chow…heu…j’étais pas chaud chaud. Il faisait nuit, j’avais fait 12 h de voiture, j’avais laissé ma mère en pleurs sur le parking d’une ville inconnue, je suis passé dans deux autres voitures, avec une certaine Sophie d’abord, avec une Sylvie ensuite, je me demandais bien ce qui allait me tomber dessus et j’ai beau être grand et fort, j’en menais pas large…. Ils avaient l’air bien gentils et inoffensifs les deux humains que Sylvie m’a présenté, ils ont même une chowchowtte adoptée depuis longtemps qui m’a vanté leurs mérites mais moi, j’étais tout perdu sans maman, sans papa et sans tous mes copains dont j’avais l’habitude depuis 6 ans, un bail….. Alors quand le monsieur a voulu se pencher sur moi pour me faire un bisou afin de me réconforter, j’ai grogné et j’ai mordu…bon, j’ai tout de suite regretté hein! mais bon, j’avais trop peur, il aurait pas dû….puis la nuit aussi j’avais peur dans cette grande maison sans bruit, alors j’ai aboyé pour me rassurer, pour appeler ma maman… Ça démarrait mal….

Les deux humains, -elle, elle s’appelle Sabine et lui s’appelle Georges-Michel-, ils ont bien compris mon état d’esprit et ils m’ont proposé de communiquer avec eux. Ils m’ont dit que j’avais le choix. Que je pouvais retourner chez maman et papa, que leur porte m’était toujours ouverte et qu’eux, ils m’aimaient déjà mais qu’ils ne me retiendraient pas contre ma volonté. Que si je choisissais de rester avec eux, mon quotidien se serait des balades et de bonnes siestes où bon me semblerait, que je n’aurais à partager leur affection qu’avec une seule fifille -Dahara- et que j’aurais des gamelles maison…. Je dois dire que ce dernier argument a emporté ma décision mais pour faire genre je leur ai tout de même dit que je demandais un peu de temps pour considérer la question….

On a passé quelques jours à se balader -j’aime bien aller prendre un café en ville car je fais l’admiration de tous et j’adore qu’on me dise que je suis beau, mais j’ai horreur de me salir les pattes dans les chemins boueux dont est entouré leur propriété, beurk!-, Sabine m’a donné des fleurs de Bach pour m’apaiser et aussi j’ai pu constater qu’elle cuisinait vraiment bien…. alors, lorsqu’ils m’ont demandé si j’avais fait mon choix, je leur ai dit « ok, je reste avec vous, mais pour mon prénom, puisque vous voulez m’en donner un autre, je veux qu’il y ait beaucoup de « i », en souvenir de celui que m’avait donné maman ». Ils m’ont proposé  « Ishayu », ça signifie « plein de force » en….. en je me rappelle plus quelle langue…. mais je trouve que c’est tout moi. Ma copine, elle s’appelle Dahara. C’est elle qui a choisi aussi. Ça signifie « cœur de fleur de lotus » en sanscrit, rien que ça…

Voilà toute mon aventure. Pas banal hein?

Je vous mets quelques photos pour vous montrer un peu mon nouveau cadre de vie, ma copine Dahara et mon humain Georges-Michel. Sabine elle fait les photos. Je vous la présenterai une autre fois et je vous promet de vous donner souvent des nouvelles.

Ishayu »

30 novembre 2018:

En digne représentant de sa race, Illios est un chow noble et fier!

J’adore qu’on me dise que je suis beau!

En petit garçon à sa maman, Illios adore les câlins et dormir sur le lit. C’est un chow chow très proche de l’humain, qui se laisse papouiller, gratouiller, toiletter et examiner par le veto….

Concernant le veto, faut pas non plus qu’il exagère!

Ce qu’ Illios n’apprécie pas, ce sont ses congénères mâles, qu’ils soient petits ou gros. « Ouais mais les femelles, j’aime bien, hé! hé!…sauf si elles cherchent à me piquer la gamelle, là je deviens féroce!…non mais! »

Illios a toujours été un chien tranquille, aimant les balades peinardes, le calme, une vie bien réglée.

La somptueuse apparence d’Illios cache un point faible: ses hanches. Comme les ados qui se rêvent aviateurs et sont recalés à cause de problèmes de vue, Illios n’a pas pu avoir la carrière de reproducteur à laquelle sa famille aspirait pour lui.

Ok!ok! j’serai jamais l’égal de Rocco Siffredi, j’m’en fiche, c’est trop fatigant!

Mais Illios a une belle carrière de bouille à bisous et si sa maman s’en sépare aujourd’hui, c’est à cause de sa santé à elle et pour que toujours, toujours, son gros loulou ne puisse manquer de câlins.

Si vous souhaitez adopter Illios,  remplissez le formulaire ci-dessous!

Demande d’adoption