Archives de catégorie : chiens à parrainer

Baba Cool

25 février: Excellente nouvelle pour Baba qui est retourné ce matin à la clinique Vétoeil: en un mois la tension a fortement diminué pour revenir presque à la normale et une opération n’est toujours pas nécessaire.

CR consultation Vétoeil 25 02 21

Prochain rv dans 3 mois et en attendant… 3 gouttes de plus pendant 8 jours!
Baba trouve qu’on est toujours embêté dans cette maison, impossible de siester tranquillement!

Baba Cool est difficile à photographier car il est noir; mais si on vous dit que Baba est le plus beau et le plus gentil chow chow du monde, vous pouvez nous croire sur parole:

  • On pose Baba sur une table de toilettage et il ne bouge pas
  • On emmène Baba chez le veto et il ne bouge pas
  • Baba est compatible chiens mâles et femelles, il se laisse même piquer les croquettes sans réagir
  • Baba est totalement indifférent aux chats
  • Baba serait aussi probablement indifférent aux enfants mais nous ne disposons pas d’enfants pour tester ses réactions, nous devons même à la vérité de dire que Baba n’en a jamais rencontré.
    Et nous souhaitons que ça dure car Baba doit impérativement se poser dans une maison où la calme règne: car Baba est aveugle. Des deux yeux.

Aveugle, Baba ne l’a pas toujours été. Le malheur est arrivé cet été par des glaucomes aigus aux deux yeux. Baba s’est retrouvé aveugle quasiment du jour au lendemain! Du coup ses autres sens n’ont pas eu le temps de prendre peu à peu le relai et Baba est très, très gêné. Souvent il tourne en rond…..
Baba a besoin d’assistance.
C’est la raison qui a poussé sa maîtresse à se séparer de lui: impossible de laisser Baba en liberté sur ses deux hectares, elle l’a souvent retrouvé coincé dans un buisson.
Attaqué, Baba ne saurait pas se défendre…

Au Pays des Langues Bleues nous avons mis Baba dans une pièce prolongée d’un enclos privatif.

Au début nous laissions journellement Baba accéder à tout le terrain, 3000 m2. Maintes fois nous l’avons retrouvé tranquillement assis près d’un arbre, attendant une main secourable. Baba n’aboie pas. Si on l’appelle il tourne la tête, incertain de là où vient l’appel, il tourne en rond.  Taper dans les mains est pour lui le bruit qui fait le plus sens….

 

Au bout de quelques semaines et peut être de quelques frayeurs Baba a décidé de ne plus quitter son enclos, on le retrouve souvent pelotonné dans sa corbeille, pour l’inviter à manger il faut tapoter sa gamelle par terre.
Baba dort beaucoup.
Et mange bien.  Des croquettes Brit Care, saumon et pommes de terre, c’est ce qu’il a connu depuis sa naissance, nous ne l’avons pas changé.

Bien sûr nous avons amené Baba à la clinique Vetoeil.  Mais le Dr Déan a juste pu confirmer le diagnostic: glaucome aux deux yeux, plus de 80 de tension à chaque œil. Les nerfs optiques ne sont pas encore touchés, donc a priori Baba ne souffre pas, ou pas encore car cela viendra inexorablement.

Baba Vetoeil facture 02 02 21

CR Baba Vétoeil

Il y a trois solutions pour éviter à Baba la douleur, les trois le priveront de ses yeux.
Après un traitement d’un mois à raison de 11 gouttes de divers produits tous les jours, Baba va retourner chez Vetoeil pour faire le point. Si la tension a baissé nous continuerons ainsi. Si ce n’est pas le cas ou si les nerfs optiques sont touchés il faudra opérer.
Précisons que Baba a déjà un parrain, Jean-Claude C et que tous les frais quelle que soit l’opération choisie pour Baba sont couverts.

Devis injection intravitréenne

Devis énucléation

devis éviscération et prothèse

Quel avenir pour Baba?
S’il ne semble pas mal dans son logement tout confort, si nous allons le visiter souvent, pour les soins (11 fois par jour), pour les repas (deux par jour), pour les friandises et les câlins, ce n’est tout de même pas la vie dont nous rêvons pour lui: Baba n’a que 7 ans, il peut réapprendre les petites promenades, le plaisir de câlins sur un canapé, dormir à côté du lit de ses humains, partager quelques plaisirs de table car c’est un grand gourmand. Au pays des Langues Bleues ces petits plaisirs qui font la vie d’un toutou sont impossibles: l’affreux Louki veille, prêt à dégommer tout intrus dans son groupe qui peu à peu se restreint, Gaston (borgne), Paco (aveugle lui aussi), quelques filles de passage…

Il est où Baba?

Baba doit trouver une famille d’humains tranquilles,  peut être avec une une gentille copine ou même un brave copain pour l’épauler. Mais surtout des humains attentifs, présents, sachant anticiper ses difficultés et l’aider à les surmonter.

Avec le temps, avec l’habitude des lieux, Baba sera plus autonome, comme DollyIroko ou Pryah qui ont été énucléés avant lui. Mais pour le moment Baba a besoin d’un humain d’assistance, expérimenté et bienveillant, vous?
Pour candidater comme humain guide de chien aveugle,  suivez le lien!

 

Déesse

10 janvier:

Petit changement pour Déesse qui visite la terrasse…

08 janvier 2021:

Mais qui rentre désormais dans la maison?  Déesse!!!
Oh! elle ne s’installe pas tranquillement dans un panier bien confortable, non, mais elle rentre, explore. Justine ferme la porte d’entrée de plus en plus longtemps, au bout d’un moment Déesse manifeste l’intention de sortir en haletant. Justine ouvre aussitôt car il faut que Déesse se sente libre. Déesse sort, puis revient manger.

L’évolution est lente, mais bien présente.
Espérons que Déesse aura la joie de savourer le confort et l’attention des humains durant quelques années….

25 septembre:  Aux dernières nouvelles Déesse est plus décontractée, voyez sa queue bien portée sur le dos, signe que tout rentre dans l’ordre.

Et Justine nous dit que Déesse est de plus en plus intriguée par la porte où  disparait périodiquement Winnie!

Et si je rentrais moi aussi?

24 septembre:  Dans la nuit du 21 au 22 septembre, c’était la tempête  dans le secteur de Déesse et Winnie.
Et avec le vent le portail s’est ouvert.
Bien sûr cela ne s’était jamais produit, c’est le propre des accidents. Ils ne se produisent de la même façon qu’une seule fois.
Mais Déesse est partie, truffe au vent….

Autant dire que malgré le déclenchement du plan Orsec qui est toujours mis en place en pareil cas nous n’étions pas très optimistes sur les  chances de retrouver Déesse qui, en 15 jours, n’avait toujours pas accepté le moindre contact avec Justine ni Alexis….

Eh bien aujourd’hui le miracle a eu lieu et c’est à Jim (le frère berger australien de Naïa) que le vieille Déesse doit son retour en sécurité!
Jim et Bruno n’ont pas hésité à faire un saut du côté de chez Déesse pour prêter main forte dans les recherches et Jim a débusqué Déesse dans un coin pourtant maintes fois parcouru, un chemin en contrebas de l’habitation.
Chassée, Déesse a trouvé refuge contre Justine qui a pu lui passer une laisse assez facilement.

Qui sait? peut être que cette mésaventure fera que Déesse prendra confiance dans ses nouveaux humain?

En tous cas cette solidarité prouve combien Chôc! est une belle famille, toujours unie dans les cas réellement graves, ceux qui mettent en péril la vie de l’un des nôtres.
Merci Bruno, merci Jim.

Dis papa, on recommencera à sauver des chowpains?

 

08 septembre: Depuis samedi, Justine, Alexis et Winnie découvrent Déesse et nous donnent régulièrement des nouvelles.

Dès dimanche ils ont pu approcher suffisamment Déesse pour lui faire quelques caresses, mais elle ne rentre pas dans la maison à la suite de Winnie.
Ils ont décidé de l’appâter avec des bouts de fromage… Elle aime!

Maintenant l’idée est de l’inciter à rentrer poussée par les petits bouts alléchants….

La route du fromage

 

6 septembre 2020

Lorsque courant août nous avons été prévenues que nous pouvions récupérer une chienne de bientôt 12 ans (en octobre) nous nous sommes tout de suite mises à la recherche de ceux qui pourraient répondre « présents ».
Car nous sommes bien d’accords, vous n’en auriez pas voulu n’est-ce pas?  En proposant Déesse entre nous nous n’avons privé personne?

Qui plus est, Déesse est une chienne d’élevage, qui a toujours vécu seule en enclos.
Les autres chiens? pas de contact direct.
Les chats? jamais vu.
L’intérieur d’une maison? jamais pénétré.
Il est évident que Déesse ne peut être adoptée par quelqu’un sans chien, en appartement, dans un centre ville…..

Pour prévenir toute critique toujours pénibles à lire par ceux qui en font l’objet disons tout de suite que les normes d’élevages sont ici respectées. Si on peut ne pas partager cette conception de l’animal considéré comme un simple reproducteur ce n’est pas ceux qui respectent la loi qu’il faut fustiger mais la conception même du bien être animal tel qu’il est jugé suffisant par le législateur et au final aussi  par le consommateur.

Alors nous avons proposée  Déesse à Justine et Alexis, eux qui avaient déjà accueilli la regrettée Sidney, qui vivent à la campagne, qui ont Winnie pour servir de mentor à Déesse et qui ont vraiment envie de donner une belle fin de vie à un(e) chow.
En 2017,Justine et Alexis ont adopté Winnie (ex-Dior), un jeune chow qui en avait bien bavé, mais la deuxième place disponible à ses côtés, leur générosité, leur désir profond, c’est de la réserver à un vieux toutou. Une chienne, pour des raisons d’entente avec Winnie. Une chienne compatible chat serait un plus « mais on verra bien, Winnie lui non plus n’est pas vraiment compatible chat, il lui arrive de bien les courser »

C’est hier, 5 septembre, que Sophie est allée chercher Déesse et l’a déposée chez Winnie.
Son éleveuse nous avait recommandé de la faire voyager en cage de transport pour la sécuriser. Ce que nous avons fait. Est-ce grâce à cela? est-ce que Déesse, sous ses dehors craintifs est particulièrement zen? « Elle a dormi tout le trajet, c’est comme si je n’avais pas eu de chien » nous dit Sophie. « Je me demande aussi si elle n’est pas sourde car elle a un sommeil très profond. Lorsque son éleveuse est allée la préparer, Déesse dormait. Elle s’est réveillé lorsqu’elle a senti quelqu’un au dessus d’elle« .

Arrivée chez Winnie quelques heures après, évidemment la petite Déesse a refusé les croquettes de bienvenue, et même l’eau. Mais bingo! elle a tout de suite suivi Winnie comme son ombre!

Et quelques heures après, elle acceptait de boire et de manger.

Déesse à petits pas

Justine nous dit même qu’elle semble avoir fort envie de rentrer dans le logement, à la suite de Winnie qui entre et sort, chez lui, à l’aise.  Clairement, tout comme Sidney, avant les froidures de l’hiver Déesse aura appris le confort d’un canapé et du coin du feu…

En attendant Justine et Alexis ont déposé la cage de transport (qui nous est arrivée de Chine l’an passé, avec un de nos petits respacés) contre la maison, avec de l’eau et des croquettes, pour que Déesse se familiarise avec les lieux, ses habitants et puisse se mettre à l’abri de la rosée.

Et maintenant, que pouvons-nous encore faire pour Déesse?

  • Compte tenu de son âge et sauf obligation médicale, Déesse ne sera pas stérilisée.
  • Justine et Alexis vont tout tranquillement apprivoiser Déesse en essayant les caresse,s, les friandises le brossage, les promenades….
  • Lorsqu’elle sera plus à l’aise et si c’est necessaire Déesse ira voir un veto mais il ne semble pas qu’il y ait d’urgence.
  • Les besoins en parrainage pour le moment se limitent aux  antiparasitaires et chondro-protecteurs dont tous les seniors ont besoin, donc de l’ordre de 40 à 50 e mensuels, Justine et Alexis prenant comme toujours pour les FA la nourriture à leur charge.

Vous?

 

 

 

 

Fénix

07 février 2021:

« FÉNIX a pris un bon bain.
Et à la suite, le brossage a montré qu’il prend de plus en plus de poils 😍.
Fier comme un prince, le voici splendide lors de sa balade dominicale 💕

20 décembre:

Fénix en vacances dans le Poitou, sa santé n’a pas involué.

Waouh! l’a l’air poissonneux cet oued (oui, Fénix fait beaucoup de mots croisés)

12 décembre: Un point sur les parrainages de Fénix, qui par ailleurs se porte mieux après un gros épisode de diarrhée:

  • les frais de bouche sont pris en charge par Manon et Nicolas
  • Dominique L a envoyé 200 e spécialement pour Fénix, pour subvenir à des frais éventuels et a décidé de verser la même somme régulièrement afin de constituer une cagnotte pour les frais de santé qui se produiront peut être et qui coûtent vite cher. Cf sa dilatation d’estomac, voir ci-dessous.
  • Claudette MC a envoyé 150 e pour Fénix.
C’est cala. Pensez à moi. J’aime qu’on m’aime!

 

24 octobre: Fénix passe un we à la campagne:

Ben moi ch’uis ravi de toutes ces nouveautés!

20 octobre: Fénix va bien, il va même très bien,  il n’est pas du tout le chow chow quasiment en fin de vie que nous avions cru récupérer. Alors, certes, il a toujours son aspergilose, qui peut gagner d’autres organes. Ou pas.  Son plus gros problème semble d’ordre digestif mais un régime à base de pâtée fractionnée en 4 prises de 300 g  et quelques petits à côtés semble bien lui convenir.
Fénix est bien décidé à profiter de la vie!

Bon, on va où?

Et pour cela il a changé de FA, quittant l’EHPAD du Pays des Langues Bleues pour vivre avec un chouette jeune couple, Manon et Nicolas,  qu’il va pouvoir suivre en balades, en WE, en vacances…. La vie quoi!

Bon, comme nous savons tous que dans le cas de Fénix cette vie qu’il croque à belles dents est peut être précaire il restera sous statut asso, donc en famille d’accueil pour pouvoir assumer les soins onéreux qui se présenteront peut être. Ou pas.

Et si vraiment la santé de Fénix se dégrade et que la fin de vie soit difficile à gérer, il y aura toujours la maison de retraite du PLB!
Tu y auras toujours une place gentil Fénix, en attendant, profites!

Ici j’ai des sabots de veau, c’est bon pour le poil.

 

23 septembre,  8h30: Un coup de fil de la clinique annonce que Fénix a passé une nuit correcte et qu’il trottine dehors.
Si tout va bien il sortira à 18h.

22h:  « Fénix va évidemment nettement mieux qu’hier soir.
Il a passé un moment où il était assez essoufflé lorsqu’il est rentré de la clinique mais,  après un petit tour en compagnie de Gaston , il s’est couché sur un super dodo tout moelleux offert par Dominique L et il dort depuis.

Sur les conseils de la veto il n’a pas mangé (de toute façon il a même rechigné à prendre un cachet d’Emeprid) et pas trop bu.
Selon la  veto les dilatations d’estomac sont assez inexplicables et elle craint fort que cela ne recommence.

Pour mettre toutes les chances du côté de Fénix il ne mangera plus que de la nourriture humide, 3-4 fois par jours. En petites quantités.

Dilatation d’estomac Fénix

Plaid choisi pour mettre en valeur ma jolie robe rouge, la classe!

22 septembre:  Beaucoup de souffrance ce soir au PLB où  Fénix a fait une dilatation d’estomac.

Les signes de la dilatation-torsion d’estomac étant facilement repérables et hélas bien connus de Sylvie aucun temps n’a été perdu pour emmener Fénix en clinique.

Lors d’une précédente torsion faite dans sa précédente famille une gastropexie avait été pratiquée et la radio pratiquée ce soir a révélé que les points n’ont pas lâché.

Fénix a été trocardé car il était en grande difficulté respiratoire lors de son arrivée à la clinique; son estomac a été sondé et en partie vidé.  Une perfusion a été posée avec des antibios et des produits pour stimuler la vidage de l’estomac.
A 23 h il reposait bien plus apaisé.
Néanmoins le pronostic vital est très réservé compte tenu de l’état de santé de Fénix….

17 septembre:  Nouveau traitement pour Fénix en plus de l’ Itraconazole  et de la préparation magistrale destinée à booster les défenses immunitaires. (Suite du traitement offert par Sylvie)


Maintenant nous essayons éradiquer Aspergillus avec une solution d’argent colloïdal spécialement préparée pour lui. (Traitement offert par Sylvie)
Instillation directement dans les narines.

Fénix est un chien qui se laisse très bien faire,  c’est une chance.

Nous ne le guérirons peut être pas mais nous essayerons de le prolonger le plus longtemps possible dans le meilleur état possible.

Fénix et Gaston

 

Fénix tranquilou bilou

 

Fénix joue à ChienFou

 

08 septembre: Petit tour chez le veto pour faire le rappel de vaccins, il fait 34,6 kg, soit 4 kg de plus que lorsque Sandrine l’avait pesé lors de son arrivée à Chôc!

Nous voulons croire que si Fénix profite, c’est qu’il ne va pas si mal.

Profitant des derniers beaux jours pour qu’il puisse sécher au soleil, Fénix a été lavé.  Il n’a pas bougé une oreille, c’est vraiment un chien super.

Par contre il a décidé d’aller mettre sa grosse truffe sur le chat Bacchus qui dormait sur un fauteuil et à la réaction du chat Sylvie en a déduit que Fénix n’est effectivement pas trop compatible matous. Mais il s’est laissé entraîner loin du félin sans insister outre mesure.

 

29 août: Coup au cœur, plus de Fénix! C’est pourtant un chow tranquille qu’on n’imagine pas creuser ou défoncer un grillage!

  • « Fénix! Fénix!!!!  FENIIIIIIX!!!!!!!« 

Ouf, tout va bien, Fénix avait juste trouvé un endroit tranquille pour siester.

Et côté santé?  « Fénix prend bien ses médicaments et mange bien. 
Il est charmant avec tous les copains du PLB ainsi qu’avec les 2 pattes. C’est un chien peu exigeant, très facile à vivre. Il n’aboie pas, profite du grand terrain et retourne de lui même se coucher dans son rdj privatif lorsqu’il a fait son tour. Nous ne pouvions rêver pensionnaire plus tranquille; Quant au chat, je suppose qu’il l’a au moins entendu et senti car Bacchus ne se prive pas de rentrer la nuit en alertant tout le monde de ses miaulements et cela ne l’a jamais réveillé. »

Hein?! quoi? c’est moi qu’on appelle?

24 août: Mais où part Fénix?

Ben j’sais pas mais Sandrine, j’la connais.

Il part pour le Pays des Langues Bleues occuper la place laissée vacante par Velours.

Après avoir consulté quelques uns de nos veto, et même consulté la vétérinaire qui avait suivi Fénix la majeure partie de sa vie, les avis ont été unanimes: compte tenu de tous les ennuis de santé qu’a eu ce chow chow et qui ont contribué à faire baisser ses défenses immunitaires, le plus important est de lui offrir une vie agréable loin du stress des salles d’opération.

  • Sandrine  N a offert une préparation magistrale préparée par sa vétérinaire et destinée à booster les défenses immunitaires.
  • André R a offert le premier mois de traitement anti-fongique per os (133 e) , de l’ Itraconazole
  • Sylvie offre tous ces petits plus qui font paraître les journées moins monotones: gruyère, jambon, saucisses … et qui ont si bien réussi à Velours et aux autres vieux pensionnaires du PLB.

Et qui sait, peut être Fénix trouvera-t-il les ressources nécessaires pour lutter contre l’aspergillose?

19 août: Déjà deux marraines pour Fénix et 250 e recueillis grâce à Dominique L et Sandrine N.

 

15 août 2020

Aspergillose.

Depuis 8 jours nous découvrons cette maladie qui n’avait encore touché aucun de nos protégés.

L’aspergillose sinonasale  est une infection fongique opportuniste provoquée par l’aspergillus, une espèce de champignon trouvé dans l’environnement. Ces champignons peuvent infecter les chiens généralement si leur système immunitaire est compromis par le stress, une maladie et / ou un traitement médicamenteux.
L’aspergillose n’est pas contagieuse.

Et Dieu sait que le pauvre Fénix, 9 ans et demi,  avait toutes les prédispositions pour attraper une maladie fongique opportuniste!
Depuis son plus jeune âge Fénix cumule les soucis de santé: alopécie, boiterie, torsion d’estomac, ulcère à un œil, attaque par un congénère ayant occasionné des abcès, arthrite sceptique, piroplasmose, induration testiculaire, jetage nasal (dû à un épillet ? à une tumeur? nous savons maintenant que c’est l’aspergillose)…. une vraie rente pour les vetos.
Car Fénix a toujours été très bien soigné et très aimé par son maître.
Mais sans entrer dans les détails, nous dirons juste qu’autant de pathologies , qui ont coûté un bras, ont créé des tensions dans le couple.
Aujourd’hui un déménagement en centre ville rend plus problématique les promenades et madame, qui est souvent amenée à sortir Fénix car monsieur est régulièrement envoyé en mission,  a dit stop: Fénix est un boulet dont la famille doit se séparer pour pouvoir enfin faire autre chose que payer ses frais veto. Et si monsieur s’entête, elle ne sortira plus Fénix.
Alors monsieur, après d’ ultime soins à son Fénix qu’il a tenu à assumer (rhinoscopie  et castration) nous a contactés pour nous confier son chien.

Triste histoire.

D’autant plus triste que Fénix, malgré tous ses soucis qui ont dû lui occasionner bien des douleurs, après bien des opérations, bien des moments de stress chez les veto, Fénix est resté un véritable cœur sur pattes, facile dans la prise de contact, gentil avec ses congénères, doux avec les enfants. Il n’ y a que les chats qu’il déteste, et peut être au-delà des chats, les rongeurs et les animaux à plumes.
Fénix est un chasseur. Son petit plaisir à lui…

D’autant plus triste que si Fénix a beaucoup été aimé par monsieur, alors que madame l’a toujours trouvé trop encombrant, trop poilu. Jardin, garage et entrée, juste derrière la porte, lorsque les hivers étaient trop froid pour laisser le chien, déjà souffreteux, dans une pièce sans chauffage.
Fénix s’en est satisfait, Fénix est un chien sans exigence.

 

Nous avons récupéré Fénix hier, 14 août et compte tenu de l’incertitude qui plane sur sa santé il est hors de question de proposer Fénix à l’adoption. Compte tenu de son âge et de la durée des soins, même s’il guérit, nous souhaitons trouver pour Fénix une sorte de « panier retraite », une famille bienveillante, désireuse de l’aimer, de le choyer, tout en étant consciente que Fénix vit peut être sa dernière maladie.

En route pour chez tonton Guy, notre FA transitoire

En pratique, à  brève échéance nous devrons commencer des soins pour lutter contre l’aspergillose et pour cela trouver une clinique vétérinaire qui pratique la balnéation. C’est un soin des sinus qui se fait sous anesthésie. Ce soin devra être pratiqué une ou deux fois.  Dans quelques mois il sera temps d’assortir l’anesthésie d’une IRM de contrôle pour voir les progrès de la thérapie, l’aspergillose pouvant guérir ou atteindre indifféremment les poumons ou le cerveau. Il ne faut pas se fier aux signes cliniques, une amélioration du jetage nasal, comme c’est actuellement le cas, ne signifiant pas que le chien est guéri.

Encore une voiture! cette fois c’est pour aller chez le veto, encore…

Bien sûr l’asso prendra les soins financièrement en charge, mais même si c’est beaucoup, ce n’est pas tout; La famille désireuse d’apporter ses soins à Fénix doit être motorisée, pouvoir se rendre disponible, et se renseigner sur la possibilité de ce soin dans un périmètre qu’il lui est possible de parcourir. Elle doit aussi mesurer la portée de son engagement car on ne ballotte pas de FA en FA un chien fragilisé par la maladie…
Et être consciente aussi que l’engagement peut porter sur plusieurs années car Fénix se remettra peut être de cette énième épreuve.

Pour aider à la décision, précisons que Fénix est très facile à soigner, très confiant. Hier après-midi il a déjà vu un vétérinaire pour lui enlever ses points de castration. Il n’a pas bougé alors qu’il était totalement dans l’inconnu, avec sa FA, avec le veto…

Bien sûr, si vous ne pouvez ou souhaitez pas accueillir Fénix, vous pouvez contribuer financièrement à ses soins qui, s’ils ne sont pas encore chiffrés, seront forcément de l’ordre de plusieurs milliers d’euros.

Fénix est un membre de la famille et on n’abandonne pas l’un des nôtres.

Haut les cœurs!