Archives de catégorie : annuaire

L’hygiène dentaire de votre chien


Comment savoir si les dents de votre chien sont indemnes de tartre ?


Tout d’abord, ouvrez délicatement la gueule de votre chien et observez ses dents. Toutes les dents doivent être passées en revue, et plus spécialement les dents situées dans le fond de la bouche. Pour réussir à bien inspecter celles-ci, soulevez légèrement la lèvre de votre chien, comme si vous vouliez le faire sourire.

Des dents en bonne santé sont blanches. Si vous trouvez des dépôts jaunâtres ou brunâtres sur la surface des dents de votre chien, il s’agit d’un manque d’hygiène dentaire. De plus, des dents saines ne devraient pas être douloureuses. Si votre chien mange avec de plus en plus de difficultés, c’est que ses dents sont sensibles. Enfin, la mauvaise haleine d’un chien (ou halitose) vous indique  très nettement une mauvaise santé buccale.

Si votre chien a des saignements au niveau des gencives ou s’il a des dents mobiles ou manquantes, c’est que le problème est plus grave que vous ne le pensiez. Votre vétérinaire peut vous aider à corriger ou prévenir ces problèmes.

Mon chien peut-il être atteint de ce problème dentaire?

Oui. En effet, plus de 80 % des chiens présentent un ou plusieurs des symptômes énumérés plus haut. Par conséquent, les chances que vous retrouviez ces problèmes dentaires chez votre animal sont très élevées.

Ce problème se nomme la parodontite ou maladie parodontale (tout comme chez l’humain !). Certains facteurs prédisposent votre chien à développer cette maladie:

  • un environnement buccal inadéquat : des débris alimentaires, de la plaque et du tartre dentaire;

  • la présence de mauvaises bactéries;

  • l’absence de bonnes bactéries (qui favorisera l’implantation et la multiplication des mauvaises bactéries);

  • un animal affaiblit ou gériatrique.

Au début de la maladie, seule la gencive est atteinte par les mauvaises bactéries et les débris alimentaires. Elle devient rouge et saigne à l’occasion. C’est le 1er signe de la maladie parodontale, la gingivite. Puis la gencive enflammée n’adhère plus aux dents et ne fait plus barrière aux bactéries. La maladie progresse et la plaque dentaire se consolide pour devenir le tartre dentaire et envahir l’espace entre la gencive et la dent. Ce dépôt est constitué de micro-organismes qui s’attaquent directement à l’os alvéolaire dans lequel les dents sont enchâssées.

C’est à ce stade que les dents commencent à être mobiles et même à tomber. À ce moment, la maladie est irréversible et aucun traitement ne pourra guérir votre animal.

Pourquoi brosser les dents de son chien?

En fait, le brossage quotidien des dents permet le retrait des débris alimentaires et des mauvaises bactéries qui contribuent à la formation de la plaque dentaire. Ainsi, les dommages causés par la plaque dentaire à la gencive et aux autres structures de soutien autour de la dent (le parodonte) seront grandement minimisés.  Le brossage des dents permet donc à votre chien de ne pas développer la maladie ou de stopper sa progression.

Comment brosser les dents de son chien?

Vous devez commencer graduellement l’hygiène dentaire avec votre chien. Après tout, vous ne voulez pas l’apeurer avec votre grosse brosse à dent! Votre chien doit apprendre à aimer se faire brosser les dents.

Pour ce faire, commencez par manipuler doucement les lèvres et les dents situées à l’avant de la bouche de votre chien avec votre doigt. Vous pouvez y ajouter une saveur qu’il apprécie (ex : yogourt) pour le récompenser. De cette manière, il associera votre geste avec une récompense et vous laissera recommencer la prochaine fois.

Lorsque votre chien tolère bien votre doigt, vous êtes prêts à utiliser la brosse à dents. Les brosses à dent conçues pour les enfants sont plus petites et ont des poils plus doux. Elles sont donc idéales pour initier votre chien au brossage. Vous devez encore manipuler de manière progressive les dents de votre animal : les dents situées à l’avant doivent d’abord être brossées. N’oublier pas de récompenser votre animal lorsque vous avez terminé! Plusieurs jours plus tard, lorsque votre chien sera habitué à vos manipulations, il acceptera de se faire brosser les dents situées dans le fond de la bouche.

Les mouvements de la brosse à dents varient pour les dents situées à l’avant et à l’arrière de la bouche. Pour les dents situées à l’avant, faites des mouvements verticaux de la gencive vers le bout de la dent. Pour les dents situées à l’arrière, vous pouvez faire des mouvements de va-et-vient horizontaux.

Le brossage doit être fait à tous les jours et devrait ne pas durer plus d’une minute. Si voulez que ce geste reste un jeu pour votre chien, il doit être pratiqué rapidement et délicatement.

Quel dentifrice utiliser?

Avant même de mentionner quel produit utiliser, il est important de mentionner que votre chien avale son dentifrice et ne le recrache pas comme nous. Les dentifrices conçus pour les humains doivent donc être évités, car ils contiennent des produits qui peuvent être toxiques lorsque avalés.

Les produits vétérinaires ont un contenu et une saveur appropriés pour les animaux. Votre vétérinaire saura vous conseiller au sujet de ces produits.

Le rôle de votre vétérinaire

Votre vétérinaire peut vous aider à combattre la maladie parodontale. Un nettoyage et un polissage annuel des dents doivent être faits dans votre clinique vétérinaire habituelle.  Ces procédures permettront d’enlever la plaque et le tartre dentaires implantés aux endroits inaccessibles par le brossage. Le brossage des dents est toutefois essentiel entre les examens annuels. Le nettoyage et le polissage ne sont qu’un complément au travail que vous faites à la maison.

Votre vétérinaire peut vous proposer un gel de Chlorexidine, qui agit comme désinfectant dans la bouche de votre chien. Ainsi, la quantité de bactéries néfastes dans sa bouche sera diminuée. De plus, votre vétérinaire peut vous proposer une nouvelle diète qui aidera à éviter ou ralentir la progression de la parodontite.

Parfois, la maladie est à un stade trop avancé et le vétérinaire n’a pas d’autre choix que d’enlever la dent affectée de votre chien.

Emprunte mon toutou

Parce que trop souvent nous sommes amenés à refuser une adoption à des humains dont la journée de travail est trop longue pour que leur chow chow soit épanoui, nous tenons à faire connaître la communauté « Emprunte mon toutou ».

Emprunte Mon Toutou (www.empruntemontoutou.com) est une plateforme qui permet aux humains de faire garder leur chien gratuitement  (seulement 30€  de frais d’adhésion par an) et en toute sécurité: l’emprunteur justifie de son identité et de son domicile, de plus la proximité géographique permet de se rencontrer et voir si le courant passe avant la garde envisagée.

Dans le cadre d’ un partenariat, Emprunte Mon Toutou nous permet d’ajouter des chiens de l’association gratuitement afin de  seconder nos Familles d’Accueil en trouvant des personnes pour garder ou promener de temps en temps les chows qui leurs sont confiés.

Ils nous offrent également des codes promos pour tous les membres de notre communauté et tous ceux qui adoptent un de nos toutous.

La mission d’Emprunte Mon Toutou est d’apporter du bonheur aux chiens et aux humains qui les aiment. Nous partageons ces valeurs de bonheur et de bienveillance  et sommes heureux de ce partenariat, qui, nous l’espérons,  apportera un petit peu plus de chances  à des humains aux journées déjà bien remplies d’adopter un de nos protégés.

Luxation de la glande nictitante

Voici une autre affection qui touche parfois nos chow chows: la luxation de la glande nictitante:

 

« La « troisième paupière » ou membrane nictitante du chien possède une glande lacrymale (voir le dossier « Anatomie de l’œil du chien ») la glande nictitante ou glande superficielle de la membrane nictitante, qui est également souvent appelée de manière inappropriée glande de Harder. Elle peut se déplacer dorsalement dans une position anormale ; on parle alors de luxation de la glande nictitante. La glande apparaît saillante à l’angle interne de l’œil, alors qu’elle est normalement enfouie sous la paupière inférieure, même lorsque l’œil est ouvert.
Certaines races de chiens sont prédisposées à cette affection : basset hound, bulldog, dogue allemand, Lhassa-apso, …

Signes cliniques de la luxation de la glande nictitante

 

membrane nictitante

 

La glande luxée se présente sous la forme d’une masse rouge que les anglais dénomment « œil en cerise » (cherry eye). La présence de cette masse est parfois intermittente initialement, mais devient généralement permanente, d’autant que la membrane et la glande nictitantes ainsi exposées ont tendance à s’enflammer : cette inflammation est accompagnée d’une tuméfaction locale et d’une hypertrophie de la glande, qui rendent plus difficile un retour de la glande en position normale.
En plus d’un préjudice esthétique, cette luxation s’accompagne souvent d’infections secondaires, un écoulement muco-purulent pouvant alors être noté.

Traitement de la luxation de la glande nictitante

Un traitement symptomatique de l’inflammation et de l’infection permet parfois le replacement spontané de la glande dans une position normale, mais le plus souvent, ce résultat n’est que transitoire.
Une guérison définitive nécessite donc un traitement chirurgical par enfouissement de la glande dans la membrane nictitante : la glande est ainsi remise et fixée en place, afin de prévenir les récidives.
L’ablation de la glande qui était pratiquée auparavant est aujourd’hui fortement déconseillée, car il a été constatée que cette intervention était à l’origine d’une diminution de la sécrétion lacrymale de l’œil, aux conséquences potentiellement néfastes (développement possible d’une kérato-conjonctivite sèche ou KCS). »

 C’est article a été pris sur le site: http://www.chien.nozamis.com/
où vous trouverez bien d’autres articles instructifs.

Huella a Huella

Huelle a Huella est une association qui aide des animaux aux îles Canaries; c’est grâce à eux notamment que Lion a été sauvé de la rue et soigné.

Puis emmené en France en vue d’être adopté.

Aujourd’hui nous attirons l’attention sur un de leur besoin: trouver des marraines et des parrains de vol.

Il ne vous en coûtera rien, le vol du chien est payé par l’association qui se charge de lui sur le continent!

Mais pour le vol lui même, le chien, qui voyage en soute, doit être « attribué » à un passager qui se charge de le récupérer à l’escale à Madrid, Barcelone ou ailleurs.

Cette mission est très importante et facilitera l’adoption des chiens.

Alors si vous allez en vacances aux Canaries, faites nous le savoir et nous contacterons Huella a Huella.

Souvenez-vous des difficultés rencontrées pour faire voyager Lion, dont le voyage Canaries-Madrid avait d’ailleurs été offert par la personne de Huella a Huella qui l’avait accompagné : à votre tour, aidez d’autres chiens!